Ouragan [Laurent Gaudé]

Publié le par Shanaa

ouragan_gaude.jpg

 

 

Quatrième de couverture :

 

 La Nouvelle-Orléans, alors qu'une terrible tempête est annoncée, la plupart des habitants fuient la ville. Ceux qui n'ont pu partir devront subir la fureur du ciel. Rendue à sa violence primordiale, la nature se déchaîne et confronte chacun à sa vérité intime : que reste-t-il en effet d'un homme au milieu du chaos, quand tout repère social ou moral s'est dissous dans la peur ? Seul dans sa voiture, Keanu fonce vers les quartiers dévastés, au cœur de la tourmente, en quête de Rose, qu'il a laissée derrière lui six ans plus tôt et qu'il doit retrouver pour, peut-être, donner un sens à son existence... Dans un saisissant décor d'apocalypse, Laurent Gaudé met en scène une dizaine de personnages qui se croisent ou se rencontrent. Leurs voix montent collectivement en un ample choral qui résonne comme le cri de la ville abandonnée à son sort. Roman ambitieux à l'écriture empathique et incantatoire, Ouragan mêle la gravité de la tragédie à la douceur bienfaisante de la fable pour exalter la fidélité, la fraternité, et l'émouvante beauté de ceux qui restent debout.

 

Mon avis :

 

Je continue ma découverte de cet auteur après l'excellentissime 'La porte des enfers' lu quelques mois plus tôt.

Un auteur que je continuerais à suivre et qui me marque profondément avec une plume vraiment magnifique et atypique (notons par exemple la faible présence de dialogues). Cette critique est éminemment subjective et il est évident que chacun ne percevra pas cet ouvrage de la même manière.

 

Un ouragan arrive sur la Nouvelle-Orléans. Gaudé fait évidemment référence à l'ouragan Katrina même si celui-ci ne sera jamais nommé.

 

Devant les forces de la nature qui se déchaînent, Laurent Gaudé nous ouvre l'esprit de plusieurs personnages face à la dureté de la tempête. Un homme partant retrouvé l'amour de sa vie 6 ans après l'avoir laissé. Une femme seule attendant inconsciemment cet homme avec à la charge un enfant qu'elle n'arrive à considérer sien. Une vieille femme noire marquée par la vie et les injustices restant fière et droite malgré tout. Un révérend perturbé par sa foi. Des détenus laissés pour compte dans la prison tandis que les eaux montent.

 

Et d'une main de maître, Gaudé nous plonge dans les profondeurs de l'esprit humain face à une épreuve qui bouleverse leur destin. C'est dans le chaos que la véritable nature humaine surgit. L'homme face à la nature. Mais ici cela va plus loin. Avec cet ouragan s'abattant sur eux, nos personnages vont se replonger à la fois dans leur passé et dans leur futur. Une introspection à la fois salvatrice et tragique. Comme si seul un tel événement pouvait réveiller l'âme humaine.

 

Laurent Gaudé nous présente une amérique profonde. L'amérique des Bayous. L'amérique des laissés pour compte. On peut d'ailleurs entrevoir une critique de l'action des pouvoirs publics face au cataclysme, action évidemment insuffisante concernant une certaine frange de la population. Notamment les noirs.

 

Sous cette critique très légère de la fracture sociale américaine, Laurent Gaudé nous offre un roman profondément humaniste en présentant les trajectoires entremêlées de ces divers protagonistes, nous montrant que l'âme humaine n'est apaisée qu'une fois libérée de ses démons et livrée à elle même.

 

"Je ne reviendrais pas en arrière. Je ne me rendrai pas s'ils me trouvent. Tout cela est derrière moi. Ici commence ma grande liberté. Je suis là, au milieu des jacinthes fanées, oublieux de ma vie, seul pour la première fois, libéré du monde et apaisé."

 

Publié dans Contemporain

Commenter cet article

Mina 08/03/2011 16:25


Merci ! (^-^) je suis curieuse découvrir cet auteur en tout cas ; une grande première mais bon, on a quelques goûts en commun donc sait-on jamais =)


June 12/02/2011 14:48


je dois le lire pour le club de lecture de ma ville, pour le prix des lecteurs corses 2011, au regard de ton avis j'ai hâte de le commencer !


Shanaa 12/02/2011 14:54



Ah c'est super de faire partie dd'un club de lecture tu as beaucoup de chance Juna !


J'aime beaucoup Gaudé tu me diras ce que tu en penses :? :) Il est super !



Lexounet 06/01/2011 21:17


Shame on me, je n'avais pas vu ton article.

Je ne connais pas Gaudé mais c'est tout à fait le genre d'histoire qui pourrait me plaire. Tu sais bien que je ne raffole pas des intrigues ancrées dans la réalité mais là,je pars convaincu.

Bonne continuation Shanaa


Shanaa 06/01/2011 22:48



Dans ce cas je te conseille la porte des enfers qui flirte le fantastico-mythologique..



Léo Elfique 06/01/2011 20:11


J'ai aussi lu "La porte des enfers", j'ai beaucoup aimé!
Ouragan m'a fait de l'oeil à la librairie mais malheureusement il n'est pas sorti en poche et je le trouve chère mais j'ai très envie de le lire!
J'attends plus que la sorti en poche et hop je le lis!
Ta chronique me donne encore plus envie de le lire!

@+


Shanaa 06/01/2011 22:49



Tu as donc de très bon goûts léo car la porte des enfers est tout simplement excellent.


C'est vrai que Ouragan à 16 euros pour 150 pages c'est un peu cher j'avoue !



Laure 06/01/2011 10:05


C'est un auteur assez atypique et ces deux derniers romans sont assez noirs .. dans le même genre j'ai lu Zola Jackson : je n'ai pas aimé.