Simetierre [Stephen King]

Publié le par Shanaa

Livre commencé pendant le RAT et fini cette semaine pendant une de mes nombreuses insomnies.

 

 

adqwwbdq.jpg

 

 

 

Résumé :

 

 

Louis Creed, un jeune médecin de Chicago, vient s'installer avec sa famille à Ludlow, petite bourgade du Maine. Leur voisin, le vieux Jud Crandall, les emmène visiter le pittoresque " simetierre " où des générations d'enfants ont enterré leurs animaux familiers. Mais, au-delà de ce " simetierre ", tout au fond de la forêt, se trouvent les terres sacrées des Indiens, lieu interdit qui séduit pourtant par ses monstrueuses promesses. Un drame atroce va bientôt déchirer l'existence des Creed, et l'on se trouve happé dans un suspense cauchemardesque... Simetierre, classé au premier rang des best-sellers mondiaux, avant Ça ou Misery, a été adapté au cinéma par Stephen King lui-même et réalisé par Mary Lambert

 

Mon avis :

 

Probablement l'un des meilleurs King. Ecrit en 1983, il n'a pas pris une ride. Le film par contre..Enfin ce n'est pas le sujet.

 

On suit l'arrivée d'une petite famille tout ce qu'il y a de plus banale dans une maison située au bord d'une route dans un obscur coin du Maine.

 

Stephen King a un magnifique don pour faire entrer la peur, le surnaturel et l'horreur dans une situation tout à fait normale. Et il y arrive à le faire de manière si subtile et si naturelle que l'on rentre dans sa spirale avec délectation. Et sans pouvoir s'arrêter, évidemment.

 

La famille est très attachante et on sombre peu à peu avec eux. Jusqu'au dénouement final qui glaçera même le plus sociopathe des lecteurs.

 

 

1) Dans cet oeuvre, King nous emmène dans les abîmes de l'âme humaine. La psychologie des personnages est vraiment très fouillée et c'est un réel plaisir de voir des personnages si travaillés. Mention spéciale à Louis Creed, sa femme Rachel et évidemment Jud Crandall.

 

On assiste pas à la descente aux enfers de cette famille, on la vit littérallement. King ici arrive à retranscrire de manière très profonde tout le désespoir qu'est capable de ressentir l'être humain. Sans mannichéisme aucun, la dualité bien/mal n'a pas sa place ici contrairement à d'autres de ces oeuvres comme Le Fléau. L'être humain est gris. Gris opaque.

 

2) King aborde le thème de la mort avec subtilité et encore une fois sans mannichéisme aucun. La confrontation de l'être humain à la mort est ici très bien traitée. Comment l'admettre ? Comment s'y préparer? Avons nous peur de la mort?

 

La mort étant un sujet plutôt délicat voir tabou chez certains, j'ai vraiment apprécié cet aspect la du livre. Je suis assez fasciné par la mort et par les différents points de vue des religions à ce sujet, mais King ici ne rentre pas dans des considérations spirituelles. La mort est abordé de manière brute et réelle. Ainsi que dramatique. Et ça fait mal.

 

3) C'est probablement le roman le plus effrayant que King ait écrit. En concurrence avec Ca et dans une moindre mesure Shining.

 

C'est une oeuvre véritablement terrifiante. La profondeur des personnages accentuant cet aspect horrifique. L'horreur monte crescendo et est distillée au fur et à mesure. Pour ensuite que tout s'enchaine dans une dernière partie qui est probablement la partie la plus effrayante de la littérature Kingienne. Les deux premières parties annonçant cette partie finale de fort belle manière, le chemin de l'horreur est en effet pris assez vite, même si c'est de manière subtile.

 

Le chemin effectué par Louis Creed vers le Simetierre des MicMac à la fin est simplement un des passages les plus prenants et terrifiants que j'ai lu.

 

En résumé ce livre est excellent. Effrayant et très profond. Une alliance qui me remplit de plaisir.

 

"On a probablement tort de penser qu'il peut y avoir une limite à l'horreur que peut éprouver l'esprit humain." 

 

Publié dans Stephen King

Commenter cet article

Mr. Zombi 12/02/2011 08:05


Non pas encore, il faut dire que j'en ai pas fait des masses de billet (ce qui est scandaleux) vu que je les ai quasi tous lus bien avant d'avoir mon blog.

Pour l'heure j'ai chroniqué Running man, Juste avant le crépuscule, La part des ténèbres, Blaze, Blockade Billy et Morality (deux petites nouvelles) et l'adaptation en Comics du Fléau. Donc il y a
encore de quoi faire ^^


Shanaa 12/02/2011 13:07



Haha faut que j'aille voir ta chronique sur Blaze, je l'ai pas lu celui là !



Mr. Zombi 11/02/2011 15:54


C'est vrai qu'il fait partie des excellents romans de King Simetierre. Il prend bien aux tripes et même s'il nous prépare tout le long à ce qui va se passer, ça n'en reste pas moins une sacrée
claque.

J'avoue m'être demandé si je ferai pareil si ça m'arrivait et honnêtement à l'époque je m'étais dit que oui probablement je le ferai.

En tout cas ton billet m'a encore donné envie de faire une relecture Kinguiesque lol.


Shanaa 12/02/2011 01:05



Je pense que c'est une extrémité que je n'aurais pas franchi.


Tu as fait un billet sur Simetierre déjà sur ton blog?


Un bon vieux King qui fait toujours mouche, au panthéon des meilleurs.



Ptitelfe 21/12/2010 19:33


Simetierre! C'est un de mes livres préférés de SK! C'est clair qu'il fait bien flipper. Pour le film, je l'avais trouvé bien adapté à l'époque, et je me rappelle trop avoir fait des bonds de 3m :D


Shanaa 21/12/2010 19:36



J'avoue que le film date des années 70 et est sympa pour l'époque :)



JuNa62 04/11/2010 17:31


Ok bah je vais voir pour un lire un ou deux... Merci du conseil


JuNa62 03/11/2010 22:20


Je n'ai jamais lu de Stephen King, tu me conseillerai lequel pour commencer?


Shanaa 03/11/2010 22:27



Hmmmmm je dirais Misery, il est pas accès fantastique en plus.


Sinon Salem est pas mal aussi pour commencer, comme Shining.


En pavé tu peux lire Ca, qui est le meilleur King mais 2 tomes de 850 pages!