Quand souffle le vent du Nord [Daniel Glattauer]

Publié le par Shanaa

quand-souffle-le-vent-du-nord-cover.jpg

 

 

 

Quatrième de couverture :

 

En voulant résilier un abonnement, Emma Rothner se trompe d’adresse et envoie un mail à un inconnu, un certain Leo Leike. Ce dernier, poliment, lui signale son erreur ; Emma s’excuse, et, peu à peu, un dialogue s’engage entre eux, par mail uniquement. Au fil du temps, leur relation se tisse, s’étoffe, et ces deux inconnus vont se mettre à éprouver l’un pour l’autre une certaine fascination. Alors même qu’ils décident de ne rien révéler de leurs vies respectives, ils cherchent à deviner les secrets de l’autre… De plus en plus attirés et dépendants, Emmi et Leo repoussent néanmoins le moment fatidique de la rencontre. Emmi est mariée, et Leo se remet à grand peine d’un chagrin d’amour. Un jour, pourtant – enfin ! –, ils décident de se donner rendez-vous dans un café bondé de la ville. Mais ils s’imposent une règle : reconnaître l’autre qu’ils n’ont pourtant jamais vu, avec interdiction formelle de lui parler…

 

Mon avis :

 

Arrivé à 80 pages du livre, je me disais 'bon, c'est lent et téléphoné, et ils sont un peu prétentieux les deux là'. Oui, mais finalement, c'est quand même très bien. Jugement initial totalement révisé.

 

La preuve, j'ai lu le reste d'une traite alors que je comptais me remettre sagement de mon manque chronique de sommeil durant ses derniers jours teintés d'examens.

 

Je ne ferais pas l'affront de refaire un résumé que vous avez du tous lire des milliers (millions?) de fois, vu le succès que semble connaître ce livre sur la blogosphère.

 

Je pensais que ce livre allait titiller mon côté romantique. Que nenni. Il a titillé mon côté cynique et quelque peu désenchanté plus qu'autre chose. En effet, l'amour est  secondaire ici, même s'il est latent. Enfin, à voir certains avis je pense que je vais être quelque peu esseulé dans cette interprétation, mais tant pis. Par exemple, je m'en contrefiche que Leo et Emmi finissent ensemble, couchent ensemble, ou même se rencontrent. Ce n'est pas ça qui m'a intrigué et intéressé ici. D'ailleurs, je ne pense même pas qu'ils s'aiment réellement et concrètement.

 

Alors oui, les personnages sont intéressants. Même si j'ai préféré Emmi et son égocentrisme prononcé, son arrogance et ses sarcasmes, sa carapace et ses faiblesses. Je l'ai d'autant plus préféré que c'est pour elle que j'ai ressenti le plus d'empathie. Peut être parce j'ai l'impression qu'elle me ressemble un peu, ou parce qu'au final, j'éprouve une compassion énorme pour elle. Une certaine tristesse aussi.

 

Les joutes sont plaisantes aussi. Quoiqu'un peu longuettes (Oui je sais, ce mot n'existe pas) au début. La confrontation des egos, j'aime.

 

Evidemment, cela ne serait pas drôle s'il n'y avait pas d'obstacles à cet échange de mail anodin au début et qui devient de plus en plus essentiel dans la vie de chacun de nos deux égocentriques. D'ailleurs, au lieu de parler d'obstacles, je devrais plutôt parler d'Everest.


Et c'est ça qui rend ce livre tellement vrai, tellement cynique et beau à la fois. C'est ce qui m'a plu ici. Le côté désenchanté des échanges qui devenaient de plus en plus passionés et donc dangereux. Le besoin d'idéal et de nouveauté aventureuse pour nous sortir de la monotonie de la vie, qui ne le ressent pas, quitte à souffrir? Certains le vivent. Certains veulent le vivre, pour ressentir quelque chose, c'est humain. Et c'est magnifiquement décrit ici, l'auteur étant clairement très intelligent. Emmi et Leo le disent plusieurs fois d'ailleurs. Ce besoin de rêver, qui procure autant de mal que de bien mais qui fait vivre. Et le retour brutal à la réalité.

 

La fin se justifie d'elle même et je l'ai énormément savouré. Elle était juste. Logique. Et tellement vraie.

 

Je ne compte d'ailleurs pas lire le tome 2. Je préfère rester sur cette fin, qui me satisfait pleinement même si je me sens toujours mélancolique à l'heure ou j'écris ces quelques lignes.

 

Pour une fois, je ne relirais pas ma chronique. Je préfère ne pas prendre le risque de changer ne serait ce qu'une virgule de mon ressenti sur le coup.

Publié dans Contemporain

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

June 17/09/2011 10:23


Alors là !! moi je l'aime beaucoup ta chronique !! pas de romantisme peut être mais le ressenti est très présent , si tu veux bien je voudrais ajouter un lien sur mon blog vers ton article ... si
tu veux bien !!


Shanaa 17/09/2011 20:07



Avec un grand plaisir c'est très gentil ;)



Anou 06/07/2011 11:40


Tiens, je me rends compte que je n'ai pas commenté ton article que j'ai pourtant lu avec attention et intérêt.. Je trouve ton point de vue très intéressant, mais il me perd encore plus dans mon
propre avis sur ce livre..

Je ne peux pas dire que j'ai trouvé ce livre mauvais, je dois même avouer que j'en ai apprécié certains passages, mais surtout, surtout, qu'est-ce que j'ai pu détester les personnages parfois,
notamment Emmi !

Je n'arrive pas à comprendre comment certaines personnes peuvent voir dans ce livre une histoire d'amour ou un récit romantique.. Pour moi ce livre parle surtout d'égoïsme, de lâcheté et de
l'incapacité qu'ont les gens à affronter la vérité.

J'arrête là, je crois que ça fait trop longtemps que j'ai lu ce livre pour avoir un avis clair, mais en tout cas après quelques mois, ce sont ces sentiments qui ressortent.

Au final, même si je n'ai pas trouvé ce livre mauvais, je suis réellement surprise du fait que tout le monde sans exception semble l'apprécier, même si ce n'est pas toujours pour les mêmes raisons
d'après ton article..

A la prochaine Shanaa !

A la prochaine !


Shanaa 10/07/2011 18:52



A posteriori, je me rends compte que j'ai quand même bien aimé. C'est pas transcendant mais c'est une excellente comédie de moeurs. Et la thèse que je développe me parait vraie ! D'ailleurs dans
le journal Le Point ils expriment la même idée, j'ai vu ca hier..



Lily 31/05/2011 11:49


Tu devrais le faire plus souvent : écrire ton billet dès que tu as fini le livre :)

Le second tome est aussi bon que le premier, tu devrais tenter...


Shanaa 31/05/2011 16:41



Hmm oui mais ce n'est pas toujours facile (envie, timing..) et des fois c'est pas plus mal d'avoir les idées plus claires, ca permet d'évoquer plus de choses, tout en gardant le ressenti si le
livre t'en a procuré.


Mais là, ca s'imposait ! Mais je ne lirais pas le 2 !



Luna 30/05/2011 09:51


Je crois que je ne lirais jamais un avis négatif sur ce livre !
Plus j'en entends parlé et plus je souhaite le découvrir...
Merci d'être passée :)


Shanaa 31/05/2011 00:36



Pourtant il doit y en avoir.


Je comprendrais tout à fait qu'on s'ennuie en le lisant !



Cess 29/05/2011 00:08


J'aime ta conclusion. Je suis d'accord avec ce que tu dis sur le besoin de rêver...
Par contre la fin m'a brisée le coeur.
Et j'ai trouvé le second aussi réussi que le premier.
Je ne sais pas ce qui t'effraye dans ce prochain tome mais bon si j'étais toi, je le lirai ! :)


Shanaa 31/05/2011 00:35



Content que tu sois d'accord :)


Je le lirais peut être par curiosité, mais je n'espère pas succomber.