Opération Goliath [Denis Alamercery]

Publié le par Shanaa

Cela fait quelques temps que je n'ai plus posté d'articles ici, tout bonnement car je n'ai plus eu le temps de lire ces derniers jours. Et quel plaisir de se remettre à lire avec un tel livre. Ce livre a été lu dans le cadre d'un partenariat avec livraddict et Les Carnets de l'Info.

 

59128428.jpg

 

 

Quatrième de couverture :

 

Arno Fugiers mène une existence sans histoire, hors du circuit social classique... Ancien commando de l'armée française et vétéran de la guerre du Golfe, il consacre le plus clair de son temps entre les filles, l'alcool et la coke. Mais une rencontre malencontreuse assortie d'une fusillade va plonger Fugiers au cœur de réseaux mafieux et néo-nazis déterminés à profondément bouleverser l"ordre international.

Plus qu'un thriller, ce récit vif et palpitant ancré dans l"actualité, est complété par un cahier documentaire sur les réseaux néo-nazis, leur naissance aux États-Unis, leur diffusion et la menace qu’ils constituent encore au XXIe siècle…

 

Mon avis :

 

La lecture de ce livre va me permettre d'enfin répondre à une question que l'on me pose de temps à autres : " Eh, t'as pas un excellent thriller intelligent à me conseiller?" "Euuh..."

 

Alors oui, j'aime les thrillers. Mais j'avoue que j'ai du mal à en citer qui m'aient marqués. Je cite toujours la trilogie du mal de Chattam, mais c'est tout, c'est donc assez maigre.

 

On suit ici les péripéties d'Arno Fugiers, anti-héros au possible, mais indéniablement attachant. Ce dernier va se retrouver plonger au coeur d'un complot sous couvert de théories nazistes alors qu'il n'avait rien demandé. Mais rassurez vous, il va quand même aimer ça. Et nous aussi.

 

Lu en à peine 24H, je vous épargne la peine de refaire un résumé qui ne vous apportera rien de plus que ce que dit la 4e de couverture. Voyons un peu les points forts du livres. J'aurais aimé invoquer les points faibles, mais je n'en trouve absolument aucun.

 

1) Un des points majeurs de ce livre est son réalisme. C'est juste tellement réel. Pas d'enquête alambiquée avec des héros qui arrivent à dénouer facilement les fils de l'énigme. Pas de faux-semblants ni de paillettes. Ce livre dégouline de sueur, de sang et de poudre. Le fait que l'action se déroule dans Paris m'a énormément plu. Il est tellement facile d'imaginer une pizzeria mafieuse dans le Marais, un cabinet d'avocats sur les Champs, le Café La Flore, Saint Lazare,..

Cela rajoute énormément de réalisme et même si cela peut paraître mineur, cela m'a vraiment plu.

 

L'action ne s'arrête pas. Tout s'enchaîne vite et commence assez vite d'ailleurs, on est directement plongé dans les entrailles d'un complot vraisemblable et d'ailleurs inspiré d'un contexte qui existe bel et bien. Ce qui fait d'ailleurs assez flipper. Enfin moi du moins. Même si ce livre est une fiction, on ne peut pas ne pas le rapprocher de certains faits d'actualité, ce qui rajoute une autre dimension à l'intrigue.


2) Le contexte d'un complot néo-nazi est juste excellement bien trouvé. A une époque où les considérations nationalistes ressurgissent en Europe de l'Est et Europe Centrale (Autriche, Pays-Bas,..) et où Sarah Palin devient de plus en plus médiatique malgré une intelligence se rapprochant fortement de celle d'une autruche, c'est avec délectation et un certain effroi que j'ai dévoré les pages de ce livre.


3) Mais ce qui m'a le plus plu dans ce livre, c'est le style. Les métaphores & vannes sont vraiment superbes et sincèrement j'avoue avoir ressenti plusieurs fois un sentiment de jouissance - ce qui m'arrive à chaque fois que je lis des répliques décapantes et fines. L'auteur a véritablement un sens de l'humour pointu. Noir aussi. Cynique. Bluffant. Je crois que j'ai rarement vu des répliques aussi fortes dans un livre.

 

Cela s'allie d'ailleurs très bien avec la tension omniprésente dans ce livre.

 

4) Le personnage d'Arno est également une bonne trouvaille. Anti-héros au possible, camé, aimant les putes et aimant l'odeur de la poudre. Pas vraiment un Winnie l'Ourson. Les personnages secondaires - enfin pas si secondaires que cela - sont également bien travaillés et tellement réels.

 

5) Les 10 dernières pages sont consacrées à une étude sommaire mais néanmoins très intéréssante sur le néo-nazisme et les groupes attachés à cette doctrine. Très instructif.

 

Je tiens sincèrement à remercier Livraddict et les Editions Les Carnets de l'Info. Ce fut un partenariat véritablement génial pour moi, ce livre m'ayant vraiment scotché, nul doute que Les Carnets de l'Info ont de beaux jours - mérités - devant eux.

Publié dans Thriller

Commenter cet article

Liloochat 10/12/2010 08:30


Ah contente que ca t'est plus a toi aussi :D

Je te l'avais dis :D


hylyirio 08/12/2010 17:37


Ce livre m'avait tenté au départ, et je dois bien avouer que j'ai plus que jamais envie de le lire :)

bizzz


Véro. 05/12/2010 21:34


Joli billet : tu m'as convaincue, il rentre dans ma LAL !


Shanaa 05/12/2010 22:03



tu m'en vois ravi :) il te plaira surement , je lirais ta chronique si tu en fais une !



Sook' 02/12/2010 15:28


Waouhhhhh je suis assez scotché par ton avis....
C'est pas franchement le genre de livre que je lis mais là je crois que je vais le noté !!
Tu donnes trop envi comme d'hab' !!


Shanaa 02/12/2010 20:16



ouaaaiiiiiiiiiiiiiiis Sook' tu fais bien de le noter :) et merci :)



Pando' 01/12/2010 01:07


Tu sais, je crois que rien n'égalera Timmy Valentine en terme de lecture vampirique ! Même pas Anne Rice... J'ai l'impression que je vais me faire chier en lisant Anita Blake... je te dirai ça
quand je lira, il me reste 100 pages de Timmy et hop j'entame Anita Blake pour le fun.