La peau sur les os [Richard Bachman/Stephen King]

Publié le par Shanaa

XY240.jpg 

 

 

Quatrième de couverture :

 

Jour après jour, Billy Halleck perd du poids. Lui qui dépassait allègrement les cent douze kilos n'en fait plus que cinquante-cinq à présent. Et il continue de maigrir, aussi mystérieusement qu'inexorablement, sans que rien ne semble pouvoir empêcher l'issue fatale. De quelle maladie est-il atteint ? Un cancer ? Non, il sait d'où vient le mal... ou plutôt, la malédiction. Tout converge vers ce moment où il a percuté la vieille gitane avec sa voiture, la tuant sur le coup. Jusque-là, aucune véritable séquelle : il était ressorti du tribunal totalement blanchi. Pas étonnant, le juge était de ses amis. C'est cela qui a dû sembler insupportable aux tziganes. Une pareille injustice ne pouvait pas rester impunie. Tôt ou tard, il lui fallait payer...

 

Mon avis :

 

C'est probablement le Stephen King avec le pitch le plus simple qui existe. Ce qui ne l'empêche pas d'être très intéressant. Surprenant.

 

Billy Halleck est obèse. Il écrase une gitane en voiture pendant que sa femme était en train de lui faire une turlutte, comme le dit si bien Stephen King.  Manque de pot, le père de la gitane passe par là et lui hurle 'MAIGRIS'. Billy ne s'en inquiète pas sur le coup. Après tout, ce n'est qu'un vieux gitan poussiéreux. Et après tout, ce n'était pas vraiment sa faute à Billy hein? La gitane s'est quasiment jetée sous ses pneus. Et puis après, il a été acquitté donc tout va bien non? Bon ok, le juge est un ami et la police n'aimait pas les gitans, mais le résultat est le même non? Tout va bien..


Sauf que Billy commence à maigrir. Inexorablement.

 

S'ensuit une longue descente aux enfers.

 

Billy va se retrouver face à l'incompréhension. Face aux rejet de la majorité de ses proches. Et surtout, face à une solitude qu'il n'aurait jamais envisagé auparavant. Quelle réaction doit il adopter? Face à la justice privée des gitans qui s'est substituée à la justice classique - corrompue et inefficace ici en l'espèce -, Billy va tout faire pour retrouver le vieux gitan.

 

Malgré un côté anti-héros très marqué, on n'en reste pas moins attaché à Billy qui voit sa souffrance augmentée de jour en jour. Souffrance physique et morale, de part le regard des autres. Exclu, un peu comme le sont les gitans d'ailleurs. Quelle ironie du sort.

 

Stephen King arrive à instiller du suspense malgré un pitch qui parait cousu de fil blanc. La fin en ravira certains, d'autres moins. Je l'ai trouvé très bien pour ma part. Cohérente et intelligente.

 

Comme dans tout Bachman, King se livre à une analyse critique de la société et de l'être humain. Ici, c'est la justice et le sentiment de culpabilité qui passent sur la table de travail du maître. Une justice à deux vitesses, notamment concernant certaines catégories de la population. Mais c'est surtout sur le sentiment de culpabilité que King frappe fort. Billy Halleck n'assume que très mal sa faute, se sentant légitimé par son acquittement qui est pourtant abject. Même si l'on soutient Billy tout le long, nul doute que la malédiction qui le frappe n'est pas si injuste que cela. N'arrivant pas à assumer sa responsabilité devant l'acte qu'il a commis, Billy ne fera probablement pas les meilleurs choix. S'ensuit une spirale infernale qui, malgré son horreur, fait quelque peu réfléchir.

 

En somme, un très bon Bachman. Ou comment arriver à mettre en place une histoire sombre et intelligente en 300 pages.

 

La lecture de ce livre me permet de continuer le challenge Stephen King de bouquinovore.

Publié dans Stephen King

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Cécile 25/04/2011 00:35


Mouiiiiiiiiiiiiiiiiiii Shanaa, mais bon c'est comme Camille, ça fait un peu plus féminin que masculin :)
Je te taquine :)


Cécile 23/04/2011 12:57


Sousou : c'est pas de ta faute si il a choisi un pseudo féminin :)


Shanaa 23/04/2011 15:44



C'est unisexe Cess.


Comme Camille, ou Claude !



sousou 20/04/2011 08:10


roh!!!! Mille pardons!!! ton pseudo m'a induite en erreur!!
lol


Shanaa 21/04/2011 21:45



Tinquiètes tu n'es pas la première à faire l'erreur :D



BlackWolf 19/04/2011 19:24


Je l'ai lu il y a très longtemps et j'en avais gradé un bon souvenir du haut de mon adolescence. Il faudrait que je me replonge dans les King du début. :)


Shanaa 19/04/2011 22:41



Il faudrait, c'est les mieux !



sousou 19/04/2011 12:54


non ma belle je ne l'ai pas chroniqué Internet n'existait pas, je te parle d'un temps ou les moins de 20 ans......
Mais je le relirais à l'occasion et promis je ferais une chronique, mais au fait j'ai pas publié celle de dôme je suis en retard!!!!


Shanaa 19/04/2011 22:40



Rooh il faut la faire :)


PS : Je ne suis pas une fille ! :D