L'enfant des cimetières [Sire Cédric]

Publié le par Shanaa

 

sc_enfant-des-cimetieres.jpg

 

 

Quatrième de couverture :

 

Lorsque sa collègue Aurore l'appelle en pleine nuit pour couvrir avec elle un meurtre atroce, David, photographe de presse, se rend sur les lieux du drame. Un fossoyeur pris d'une folie hallucinatoire vient de massacrer sa femme et ses enfants avec un fusil à pompe, avant de se donner la mort. Le lendemain, un adolescent, se croyant poursuivi par des ombres, menace de son arme les patients d'un hôpital et tue Kristel, la compagne de David. Mais qui est à l'origine de cette épidémie meurtrière? Est-ce un homme ou un démon? Le journaliste, qui n'a plus rien à perdre, va se lancer à la poursuite de Nathaniel, l'enfant des cimetières, jusqu'aux confins de l'inimaginable... Thriller gothique époustouflant, L'Enfant des cimetières est servi par une écriture nerveuse terriblement évocatrice qui laisse le lecteur hypnotisé par l'horreur. Attention, si vous commencez ce livre, vous ne pourrez plus le lâcher!

 

Mon avis :

 

Si vous avez lu la quatrième de couverture ci dessus, le pitch peut vous rappeler une histoire bien connue qui est celle d'Amityville et sa maison hantée. Dans cette histoire - apparemment vraie -, un père de famille assassine sa mère, son fils et sa fille au fusil à pompe. Il s'est ensuite dit victime de "voix" qui lui commandaient de faire cela. Ce qui a permis d'ailleurs d'invoquer des motifs psychiatriques pendant son procès.

 

Si L'enfant des cimetières ne reprend pas le concept de la maison hantée, l'histoire commence suivant le même principe. Un père de famille assassine sa famille - au fusil ici aussi - avant de se tuer lui même. Peu après, un adolescent, en proie à des 'ombres', commet l'irréparable dans un hôpital en tuant la compagne de notre héros (David)

 

David, photographe de son métier, va mener l'enquête sur cette mystérieuse affaire avec son amie Aurore (qui a l'air assez sexy d'ailleurs) pendant qu'en parralèle Alexandre Vauvert va faire de même de son côté. C'est avec plaisir que l'on retrouve notre ami le policier, personnage récurrent oeuvres de Sire Cédric.

 

1) Dans De Fièvre et de Sang, le côté fantastique était moins présent et se manifestait surtout dans le dernier quart du livre. Ici, dès le prologue, le ton est donné. Place au surnaturel et aux autres fantômes. Le concept de thriller fantastique prend ici tout son sens. Entre rituels, apparitions, légende, spiritisme voir exorcisme, on peut dire que Sire Cédric explore à fond le surnaturel dans ces quelques 500 pages. Cela m'a un peu piqué au début, mais plus par manque d'habitude qu'autre chose. Le côté est bien exploité et Sire Cédric maitrise son sujet.

 

2) Comment ne pas aborder le côté horrifique de l'oeuvre? Je me suis toujours demandé pourquoi j'entendais des comparaisons entre Sire Cédric et Stephen King. Finalement, le côté horrifique exploité ici répond à ma question. C'est très noir et certaines scènes font froid dans le dos. Notamment celles qui se passent au cimetière. On se croirait littérallement dans un film d'horreur. Du type The Grudge, mais en mieux.

 

Le côté thriller n'est d'ailleurs que presque accessoire. Du moins je l'ai ressenti comme cela. Il est bien plus présent dans De Fièvre et de Sang.

 

 

3) La plume de Sire Cédric est juste délicieuse. Probablement la plus belle que j'ai lu dans les thrillers français. Envoûtante, douce, poétique, beaucoup d'adjectifs peuvent être utilisés. C'est pour moi le point fort de ce livre. J'ai pris un plaisir immense à lire cet auteur.

 

Tout serait parfait, si n'existaient pas des petits défauts qui atténuent le tableau d'ensemble pourtant très bon.

 

4) Tout d'abord, certaines scènes me semblent un peu incohérentes : des personnes qui survivent et semblent se porter assez bien alors qu'elles devraient être mortes (se faire ouvrir le ventre tout en se faisant saigner à blanc, logiquement ça tue quand même), ou dans une moindre mesure, des blessures qui semblent guérir assez vite.

 

De plus, je n'ai guère éprouvé d'empathie pour le héros David. Il est censé être dévasté par la mort de sa compagne, et je n'ai pas ressenti cette dévastation. Sur ce point, Sire Cédric n'a pas eu - à mon sens - le talent d'un King comme dans Simetierre. Même si le dueil n'est pas un thème dominant dans l'enfant des cimetières, il aurait pu être mis plus en avant afin d'améliorer l'empathie avec le personnage.

 

Enfin, j'ai trouvé certaines scènes fantastiques un peu 'too much'. Notamment au niveau d'une certaine apparition. Vous jugerez par vous même.

 

Même si j'ai pointé quelques défauts, j'ai trouvé ce livre très plaisant. En dessous - largement - de De Fièvre et de Sang qui est vraiment génial, mais néanmoins très agréable. Sire Cédric a un réel talent.

 

N.B : Sire Cédric a dit que Stephen King était l'un des plus grands auteurs de notre siècle. 'Le plus grand des grands' pour le citer. Youpi.

Publié dans Thriller

Commenter cet article

Mivava 13/06/2011 17:10


J'avais adoré aussi ! Tout comme De fièvre et de sang, me reste plus que Le jeu de l'ombre qui est dans ma PAL. C'est un de mes auteurs préférés :D


Véro. 05/05/2011 18:36


J'ai préféré ce titre au jeu de l'ombre mais maintenant j'ai très envie de découvrir De fièvre et de sang...


Shanaa 09/05/2011 08:01



Et moi aucune envie de lire le jeu de l'ombre maintenant :D


De fièvre est génial par contre.



Pando' 27/04/2011 04:31


Comment ça je poste des commentaires à des heures aussi tardives? ;)


Lily 19/04/2011 13:36


Who knows?!
Quand tu regardes par exemple "The Rite" qui est basé sur des faits réels, peut être hein ^^ tu l'as vu ? A. Hopkins est creepy dedans !

Mais bon, j'y croirai vraiment quand j'en serai témoin !
* et franchement ce n'est pas pressé ^^ * :D


Shanaa 19/04/2011 22:41



Je viens de voir Scream 4, c'était drôle..



Lily 18/04/2011 23:27


En fait, je me souviens du film de manière générale...
Je me souviens surtout du documentaire sur cette affaire, il y avait une reconstitution dans la vraie maison et des témoignages des policiers de l'époque. *un genre de "Faites entrer l'accusé" made
in USA ^^ *
Me souviens plus du titre par contre... sorry ^^

Mais si jamais tu tombes dessus un jour, je suis sure que ça t'intéresserait ! :)


Shanaa 18/04/2011 23:42



Eh oui Lil, les esprits sont parmis nous..


Fais gaffe à pas qu'ils viennent te hanter :)